SDJ-Logo

De l’association à la marque

###USER_title###,

 

La Conférence des présidents de la SSO

La SSO pose des jalons pour l’avenir : lors de la Conférence des présidents de cette année, elle a présenté un projet de révision des catégories de membres ainsi qu’un projet de modernisation de l’identité visuelle et de communication associative.

» vers l’article sur la Conférence des présidents

 

Pratique quotidienne et formation continue

L’améloblastome extraosseux/­périphérique de la région antérieure du maxillaire supérieur

Ce rapport de cas décrit un améloblastome extraosseux/­périphérique localisé dans la zone antérieure esthétiquement sensible du maxillaire supérieur gauche. Sur la base de la ­clinique, le diagnostic présumé de kyste gingival a tout d’abord été posé.

» vers le ressort Pratique quotidienne et formation continue

 

L'actualité en médecine dentaire


Le salon dentaire du futur ?

Si les cabinets dentaires ont durement ressenti les effets du confinement du printemps 2020, l’industrie dentaire n’est pas en reste. En raison de la pandémie de coronavirus, de nombreux salons, expositions et congrès dentaires ont été annulés, d’autres ont été maintenus, mais en visioconférence.

» vers l’article

 

Recherche et science

Le Canalis bifidus mandibulae dans la radiographie tridimensionelle

Le canal mandibulaire est une structure anatomique proéminente de la mâchoire inférieure. Il a une grande importance clinique, car il conduit entre autres le pédicule alvéolaire inférieur. Il faut tenir compte d’un possible Canalis bifidus lors de la planification et de l’exécution des anesthésies, des traitements de racine, ainsi que des interventions chirurgicales dans la mandibule.

» vers le ressort Recherche et science

 

L'actualité en médecine dentaire


Nouvelle formation postgrade en soins dentaires conservateurs

L’Université de Zurich devrait proposer un nouveau MAS en soins dentaires conservateurs dès 2021. Cette formation postgrade en cours d’emploi s’articulera autour de trois cycles de CAS : endodontie ; médecine dentaire préventive et restauratrice ; parodontologie et maladies péri-implantaires.

» vers l’entretien

 

Pratique quotidienne et formation continue

Les raisons présumées de l’échec des obturations composites réalisées en technique adhésive

Cette enquête donne une vue d’ensemble des raisons présumées de l’échec des obturations composites. La raison présumée la plus fréquemment invoquée pour expliquer l’échec d’une obturation composite a été le facteur médecin-­dentiste, suivi par le facteur indication, matériau et patient.

» vers les résultats

Se désabonner | Changer les données | Website | © Société suisse des médecins-dentistes SSO