L’ostéoradionécrose (ORN) est une complication sévère pouvant survenir après la radiothérapie des tumeurs de la tête et du cou, et constitue un défi pour le praticien et pour le patient en raison de la difficulté du traitement. Différentes approches non invasives ont déjà été publiées pour le traitement de cas d’ORN de moindre gravité, mais sans établir un standard thérapeutique. Sur la base de la conception pathogénique de l’ORN publiée en 2004 – le processus fibroatrophique radio-induit (RIF) –, un nouveau concept thérapeutique à base de pentoxifylline et de tocophérol (PENTO) a été publié. Les résultats du traitement par PENTO semblent très prometteurs en tant qu’approche thérapeutique conservatrice dans les cas d’ORN de faible gravité, ou en tant qu’alternative lorsque la chirurgie n’est pas possible ou souhaitable. Le présent travail résume l’état actuel de la littérature et illustre l’efficacité du traitement par PENTO sur la base d’un rapport de cas.

Lisez l’article dans le format pdf.