La négligence d’un enfant peut prendre des formes très diverses. Chez le jeune enfant, cela peut être une dent fortement cariée. La suspicion de négligence se confirme si l’enfant présente encore d’autres signes de manque d’hygiène ou si son comportement semble perturbé. Le médecin-dentiste doit-il annoncer de tels cas aux autorités? Pour Charlotte Christener, présidente de l’Autorité de protection de l’enfant et de l’adulte (APEA) de Berne, «l’annonce du cas ne devrait pas être la première démarche. Je conseille au médecin-dentiste de commencer par aborder le problème avec les parents et d’observer leur réaction. Il y a aujourd’hui encore des parents qui ignorent que le sucre – celui qu’ils ajoutent peut-être dans les biberons – nuit aux dents et à la santé de leur enfant.

Lisez l'article complet au format PDF (colonne de droite sous «Download»).