Peter Suter, dans notre Suisse fédéraliste, les tâches confiées aux médecins-dentistes cantonaux diffèrent fortement d’un canton à l’autre. Pourquoi ont-ils besoin de l’AMDCS?
Le dénominateur commun n’est en effet pas très grand et se limite à conseiller les organes d’exécution politiques et contrôler l’octroi des autorisations d’exercer. Mais c’est justement des différences que l’AMDCS tire sa légitimité, cela pour que tous les patients de ce pays qui ont besoin de l’aide sociale soient traités selon des principes uniformes et pour que tous les médecins-dentistes cantonaux s’expriment d’une seule et même voix.

Lisez l’article complet au format PDF (colonne de droite sous «Download»).