Cette présentation de cas décrit une réaction médicamenteuse indésirable grave chez une femme de 61 ans, qui a dû être hospitalisée pendant 3 jours en raison d’une pancréatite aiguë survenue après un traitement parodontal conservateur associé à une antibiothérapie systémique par amoxicilline et métronidazole. Par la suite, la pancréatite a été guérie et le traitement parodontal non chirurgical a été couronné de succès.
La pancréatite induite par des médicaments – ou pancréatite médicamenteuse – est une complication rare mais potentiellement  sévère de l’antibiothérapie systémique. Le diagnostic précoce facilite le traitement de la pancréatite et diminue les complications qui y sont associées. L’administration d’une antibiothérapie systémique combinée est une décision qui doit toujours être prise en tenant compte de l’éventualité de réactions médicamenteuses indésirables.

Lisez l'article complet au format PDF (colonne de droite sous «Download»).