Philippe Rusca, vous vous engagez depuis des années en votre qualité de délégué de la SSO dans les instances internationales de la médecine dentaire : dans la World Dental Federation (FDI), dans l’European Regional Organization (ERO) et au sein du Council of European Dentists (CED). Comment en êtes-vous venu à cet engagement?
J’ai commencé par être actif à la section de Fribourg de la SSO, puis j’ai été membre de comité de la SSO de 1991 à 1997 avant d’en devenir le vice-président. En ce temps-là, Peter Müller-Boschung de Berne était le délégué de la SSO aux affaires internationales. Il a été élu à la présidence de l’ERO en 1998. Il souhaitait remettre ses fonctions à la fin de sa présidence de trois ans et c’est pourquoi il m’a initié pendant quatre ans à son action dans les instances internationales.

Lisez l'interview complet au format PDF (colonne de droite sous «Download»).