La pratique quotidienne en cabinet ou en clinique confronte régulièrement le médecin-dentiste à des patients souffrant de douleurs au niveau du visage. Outre les causes dentaires possibles, les douleurs faciales peuvent également être provoquées par des affections relevant d’autres spécialités, ce dont le médecin-dentiste se doit d’êtr conscient. Une anamnèse précise de la douleur est donc aussi importante qu’un examen clinique approfondi et que la mise en oeuvre de mesures diagnostiques ciblées, pour pouvoir proposer ensuite au patient un traitement approprié. Dans cet article, la douleur faciale est abordée sous l’angle de la médecine dentaire, de la neurologie et de la neurochirurgie en termes de diagnostic différentiel, et les différentes approches diagnostiques et thérapeutiques sont explicitées. L’objectif est d’épargner au patient des thérapies erronées qui prennent beaucoup de temps, et de lui permettre de bénéficier le plus rapidement possible d’une thérapie de la douleur efficace et ciblée, afin d’éviter la chronicisation de la douleur.

  Lisez l’article complet au format PDF.