Le système de santé suisse doit devenir numérique. Le principal pilier de la « Stratégie Cybersanté Suisse 2.0 » de la Confédération et des cantons est le dossier électronique du patient (DEP), un ensemble de documents médicaux personnels enregistrés sur un serveur en Suisse. Patients, médecins et autres professionnels de santé, chiropraticiens ou physiothérapeutes par exemple, pourront consulter ces informations en tout temps.

Les médecins-dentistes, à l’instar de tous les médecins installés, ne sont pour l’instant pas obligés de participer au DEP. La SSO est fondamentalement favorable au DEP, elle suit avec attention les évolutions du dossier et participe parfois activement à la discussion, notamment dans le groupe de travail interprofessionnel des professions médicales (IPAG). « Nous sommes tout à fait conscients des chances et de l’utilité du DEP à long terme. Mais nous voyons aussi la multitude de problèmes actuels, qui rendent très difficile tout pronostic sur la date d’une utilisation généralisée », commente Christoph Senn, membre du Comité central de la SSO et chef du Département Santé et affaires sociales.

 Lisez l’article complet au format PDF.