L’améloblastome extraosseux/périphérique (EPA) est une tumeur bénigne rare des tissus mous, qui présente les mêmes caractéristiques histologiques que les sous-types intraosseux, beaucoup plus courants. L’EPA se manifeste au niveau de la gencive et de la muqueuse de la crête alvéolaire par une tuméfaction indolore non spécifique. Ce rapport de cas décrit un EPA localisé dans la zone antérieure esthétiquement sensible du maxillaire supérieur gauche. Sur la base de la ­clinique, le diagnostic présumé de kyste gingival a tout d’abord été posé. Ce rapport de cas doit montrer, d’une part, ­l’importance de l’examen histopathologique d’une biopsie. D’autre part, nous présentons une procédure « par étapes », comprenant la réexcision chirurgicale avec une marge de sécurité au niveau de l’EPA, puis la phase de cicatrisation, suivie d’une réhabilitation esthétiquement satisfaisante au moyen d’une intervention de chirurgie plastique parodontale.

 Lisez l’article dans le format pdf.