Plusieurs études ont montré ce que de nombreux médecinsdentistes savent de leur propre expérience: ce sont justement les patients ayant très peur du dentiste qui ont une perception accrue de la douleur, subissent plus de complications postinterventionnelles et sont plus sujets à des retards de guérison ou à la formation de cicatrices. La raison de cette corrélation problématique se trouve dans le cerveau: le stress ressenti avant un traitement dentaire active des zones du cerveau qui ont une influence sur le système immunitaire. Une nouvelle étude de l’Université de Zurich a cherché à savoir si écouter de la musique réduisait aussi les sentiments de peur et de stress chez des patients sains. Les chercheurs ont choisi une séance d’hygiène dentaire pour cadre de leur étude.

Lisez l'article complet au format PDF (colonne de droite sous «Download»).