L'hypominéralisation molaires incisives décrit un trouble développemental, survenant lors de la formation de l'émail et caractérisé par des dépôts inadéquats de calcium et de phosphate. Ces dépôts sont réalisés par les améloblastes au cours de la formation et de la maturation de la matrice amélaire. Les premières molaires permanentes sont affectées. L'atteinte des premières incisives permanentes est également possible, mais pas obligatoire. La prévalence de cette affection est de 10 à 19 %. À ce jour, l'étiologie de l'hypominéralisation molaires incisives reste inconnue. 

Lisez l'article complet au format PDF (colonne de droite sous «Download»).