Présente dans la bouche, la bactérie Fusobacterium participerait au développement des parodontites (ill. 1). Mais elle pourrait aussi être impliquée dans d’autres pathologies. Il y a plusieurs années déjà, des chercheurs avaient mis en évidence la présence du Fusobacterium nucleatum dans des tumeurs colorectales, présence confirmée ensuite par des études mondiales sur les patients atteints de cancer colorectal. Une présence en grande quantité du Fusobacterium corrélait avec une réduction importante des cellules immunitaires dans la tumeur, un développement avancé du cancer et un mauvais pronostic vital. Depuis, les chercheurs s’interrogent. Les bactéries colonisent-elles le centre nécrosant du cancer colorectal seulement parce que les conditions de croissance y sont particulièrement favorables? Ou bien sont-elles directement impliquées dans l’apparition de la tumeur, comme l’Helicobacter pylori pour le cancer gastrique?

Lisez l'article complet au format PDF (colonne de droite sous «Download»).