Dans le cadre des réhabilitations prothétiques étendues, une augmentation de la dimension verticale d'occlusion est souvent nécessaire, de même que l’ajustement de l’occlusion horizontale en position condylienne centrée. Cette redéfinition de la position mandibulaire est effectuée au cours de la phase de prétraitement prothétique et doit ensuite être testée pendant une période prolongée, avant la réalisation de mesures irréversibles. La présente contribution expose de manière détaillée une possibilité rapide et économique pour la réalisation intraorale directe en composite d’un provisoire à long terme des surfaces masticatoires à l’aide d’un procédé de moulage par injection, et décrit le flux de travail complet technique et médico-dentaire.

Lisez l'article complet au format PDF (colonne de droite sous «Download»).