Une fête conviviale entre pairs avec toutes celles et ceux qui ont à voir de près ou de loin avec la médecine dentaire dans le canton de Soleure, telle était l’intention de la section de Soleure de la SSO. Son président, Hans Peter Hirt l’a introduite en ces mots aux 430 invités à Soleure: «Nous souhaitons montrer par ce gala que le médecin-dentiste n’est pas un combattant isolé dans son cabinet dentaire. Il faut bien toute une équipe pour assurer des soins de médecine dentaire de haut niveau!» Affirmation confirmée par la présence de la majorité des titulaires de cabinets de la SSO Soleure venus avec leurs équipes. Le président Hirt s’est félicité de la présence personnelle de 85% des membres actifs de la section, un «signe de collégialité confraternelle». Il a remercié les sponsors présents de leurs généreux soutiens. Aux côtés de Beat Wäckerle, président de la SSO, se trouvaient réunis pour cette célébration Jean Philippe Haesler, membre du comité, et Simon Gassmann, secrétaire de la SSO, ainsi que les présidentes et les présidents des sections de la SSO voisines. Etaient également de la fête Roland Heim, conseiller d’Etat, Kurt Fluri, président de la Ville de Soleure, ainsi que le conseiller aux Etats Pirmin Bischof et le conseiller national Philipp Hadorn. La modératrice Sandra Boner, présentatrice météo, a pu tester lors de plusieurs discussions à la fois les connaissances en médecine dentaire de ses éminents invités, exposer leurs relations avec «leur» médecin-dentiste et leurs rapports avec l’hygiène bucco-dentaire. Il est alors apparu que les personnalités politiques soleuroises présentes ne se donnaient que des notes moyennes en ce qui concernaient les soins dentaires ... Sandra Boner a quitté la piste avec humour: une barbe à papa dans une main, une brosse à dents géante dans l’autre!

La soirée a été couronnée par un dîner de gala et les numéros des jeunes acrobates du Cirque Monti, clôture réussie de la manifestation du centenaire que l’on n’oubliera pas de sitôt.