À cette fin, le biofilmest mis en évidence de façon conséquente à l’aide de solutions colorées idoines, ce qui permet d’optimiser les instructions d’hygiène bucco-dentaire et le nettoyage professionnel des dents. L’utilisation de poudres appropriées permet ensuite d’éliminer le biofilm de manière ciblée en respectant les tissus. Si les différents traitements, techniques et matériaux ont été largement étudiés et bien décrits, les données disponibles sur l’acceptation par les patients sont encore peu nombreuses. L’objectif de la présente étude était d’obtenir, dans le cadre d’une enquête menée auprès de 100 patients consécutifs du système de recall interne de la clinique, une impression quant à l’acceptation de la GBT comparativement aux soins conservateurs classiques effectués dans le cadre du recall, et principalement basés sur les instruments à main et les appareils ultrasoniques, avec polissage classique. Le dispositif à jet de poudre a été le mieux accepté. L’aspect « peur » avant/pendant la séance de recall est également intéressant : le niveau initial a eu une réduction à 4 %, car les instruments à main ont été beaucoup moins utilisés et seulement de manière très ciblée. Conclusion : l’utilisation de révélateurs de plaque rend le travail plus efficace lors du recall et garantit un meilleur contrôle de la qualité du travail, ce qui est également très apprécié par les patients.

 Lisez l’article dans le format pdf.